lundi 9 avril 2018

Dans la brume : un honnête film catastrophe au dénouement peu convaincant

Après un tremblement de terre, une mystérieuse brume mortelle s'élève du sol et submerge Paris, sans toutefois atteindre le sommet de tous les immeubles. Les survivants sont ceux qui ont pu se réfugier au-dessus de la brume mais il semble bien que les secours ne viendront pas. Mathieu et Anna vont essayer de trouver une issue pour leur petite famille, d'autant que Sarah, leur fille atteinte d'une maladie rare qu'il l'oblige à rester enfermée dans une bulle hermétique est seule, au milieu de la brume...

Le genre du film catastrophe post-apocalyptique est peu prisé par le cinéma français. Saluons donc l'initiative de ce film ! D'autant que ça démarre plutôt bien. On est vite dans le vif du sujet, la catastrophe est filmée de  façon assez spectaculaire, avec de bons effets spéciaux, et on arrive à une situation tendue qui semble sans issue. Ensuite, malgré quelques invraisemblances et certaines ficelles un peu trop visibles, on retrouve les éléments classiques de ce genre de film (le sacrifice, les personnages malveillants, le couple qui se rabiboche...) mais ça reste très honnête.

Par contre, le dénouement est vraiment insatisfaisant. Non seulement il est complètement invraisemblable mais le twist final est artificiel. Ça laisse une mauvaise dernière impression pour un film finalement honnête... Dommage.