mercredi 29 juin 2022

Irréductible : une farce réjouissante.

★★★☆

L'humour fonctionne, tour à tour moqueur, loufoque, potache, tout en restant bienveillant et sympathique. Peut-être même un peu trop, finalement… Mais ne boudons pas notre plaisir : on rit beaucoup devant le film.

(critique complète ci-dessous ou ici)

En roue libre : une comédie doucement fantaisiste

★★★☆

Une comédie doucement fantaisiste, un brin nostalgique, sous la forme d’un road movie attachant. Le film n’est pas sans faiblesses mais il s’en dégage un charme indéniable.

(critique complète ci-dessous ou ici)

Decision to Leave : une histoire d'amour impossible à la réalisation époustouflante

★★★★

Ce qui frappe par-dessus tout dans le film, c'est sa réalisation. Les images sont fascinantes, la photographie superbe, le montage virtuose, la mise en scène sophistiquée, d'une inventivité folle, qui fait passer le spectateur du point de vue, parfois fantasmé, d'un personnage à un autre.

(critique complète ci-dessous ou ici)

mercredi 22 juin 2022

El buen patron : une satire sociale cynique et féroce

 ★★★☆

El buen patron est une satire sociale cynique et féroce qui s’attaque au petit monde de l’entreprise, et en particulier la gestion autoritaire d’un patron paternaliste. C’est drôle, cruel et caustique. On adore détester ce personnage ignoble, paternaliste, hypocrite et manipulateur, incarné à la perfection par le génial Javier Bardem.

(critique complète ci-dessous ou ici)

I'm your man : une fable légère mais plus profonde qu'elle n'en a l'air

 ★★★☆

La fable est légère parce qu'elle est principalement sur le ton de la comédie, même si une certaine mélancolie s'impose aussi petit à petit. Mais le film propose aussi une réflexion assez fine sur le bonheur et l'être humain.

(critique complète ci-dessous ou ici)

Les goûts et les couleurs : un film attachant, animé d'une jolie nostalgie

 ★★★☆

Entre chronique sociale et comédie romantique, le film est loin d'être parfait… et pourtant, Les goûts et les couleurs est un film vraiment attachant, animé d'une très jolie nostalgie, avec quelques pointes d'humour bienvenues.

(critique complète ci-dessous ou ici)

mercredi 15 juin 2022

Sweat : chronique d'une solitude d'aujourd'hui

★★☆☆

Les paradoxes de la vie d’une influenceuse sont évoqués de manière plutôt intéressante, dans un style quasi-documentaire, dans la première partie du film. (...) J’ai trouvé la dernière partie du film, qui n’est pas loin de tomber dans le sordide, bien moins convaincante, trop démonstrative. 

(critique complète ci-dessous ou ici)

Fratè : une comédie pleine de bons sentiments et de clichés

 ★☆☆☆

Une comédie pleine de bons sentiments, une histoire sans surprise... le film ressemble quand même un peu trop à une carte postale animée, voire une campagne de publicité pour l'île de Beauté, pour convaincre.

(critique complète ci-dessous ou ici)

Incroyable mais vrai : une satire sociale surréaliste, absurde et existentielle

 ★★★☆

Une satire sociale, sous la forme d’un conte surréaliste, absurde et existentiel. Derrière une patine vintage façon eighties, le film entend bien dénoncer les dérives de notre époque, se moquant des injonctions à la performance, du culte de l'apparence, du jeunisme…

(critique complète ci-dessous ou ici)

mercredi 8 juin 2022

Petite fleur : une comédie noire, d'une savoureuse étrangeté

 ★★★☆

Un film d'une savoureuse étrangeté, bien assaisonné d'humour noir. C’est une fable un peu barrée sur l'usure du couple et la routine. Pour pleinement profiter du film, il faut accepter le ton décalé, ne pas s'embarrasser d'un trop grand souci de réalisme et se laisser porter par le burlesque et la folie douce du récit. Et ça en vaut la peine ! 

(critique complète ci-dessous ou ici)