lundi 25 septembre 2017

Ca : un film d'horreur formellement très réussi

Dans la petite ville de Derry, un terrible prédateur sévit, émergeant des égouts pour s'attaquer aux enfants, dont il se nourrit des terreurs. Il apparaît sous la forme d'un clown mais peut aussi changer de forme et devenir une matérialisation des cauchemars de ses victimes. Une bande de gamins, souffre-douleurs des gros durs de l'école, le "club des losers", sont bien décidés à rester soudés pour lui faire face. D'autant que pour l'un d'entre eux, le petit frère a été la victime du clown quelques mois auparavant.

Ca est un film de genre, le film d'horreur, avec ses codes (tension, musique angoissante, une bonne dose d'hémoglobine et d'autres images dégoûtantes...). Ce n'est pas le film le plus flippant que j'aie vu... mais formellement, c'est vraiment très réussi : la mise en scène, la photo, l'esthétique générale. Et le clown est quand même bien inquiétant.

C'est aussi un film sur l'adolescence, un récit d'apprentissage où il s'agit de surmonter ses peurs de l'enfance, s'affranchir de ses parents (et parfois des traumatismes dont ils sont responsables), où l'amitié joue un rôle central, et où surgit la naissance de l'émoi amoureux.

La bande jeunes acteurs au casting est impeccable. Le réalisateur a choisi de faire se dérouler l'action à la fin des années 80, ce qui donne un petit côté Stranger Things (l'excellente série des Duffer brothers), d'autant qu'un des jeunes acteurs du film joue aussi un des rôles principaux dans la série.