lundi 20 novembre 2017

Maryline : un portrait assez bouleversant, un hymne au théâtre

Maryline a grandi dans un petit village mais elle rêve de devenir actrice. Alors elle finit par monter à Paris... Fragile, elle manque d'assurance, et ce n'est pas facile pour elle de faire face à un monde sans pitié.

Maryline est un portrait assez bouleversant d'une jeune femme cabossée par la vie, qui trouve sa rédemption dans le théâtre. Pas facile quand on vient d'une petit village de Province de percer dans le cinéma... surtout quand on doit faire face aux humiliations de certains metteurs en scène. Alors elle cherche refuge dans l'alcool...

Mais deux rencontres vont changer sa vie. D'abord, sur un tournage, celle d'une actrice reconnue et bienveillante, incarnée avec une grâce infinie par Vanessa Paradis. Ensuite celle d'un auteur et metteur en scène de théâtre dont elle va intégrer la troupe et où elle va pouvoir s'épanouir.

Dans le rôle de Maryline, Adeline d'Hermy est éblouissante : la justesse et la variété de son jeu sont impressionnants. C'est une révélation ! Le regard que porte le réalisateur, Guillaume Gallienne, sur cette jeune femme est plein de tendresse et de bienveillance, dans un film où alterne mélodrame et comédie et dont il ressort une impression de grâce (jusque dans le chant de Léo Ferré interprété par Vanessa Paradis sur le générique de fin).