lundi 20 novembre 2017

Diane a les épaules : une comédie intelligente qui donne à réfléchir

Diane est une jeune femme un peu fantasque qui accepte de porter l'enfant de Thomas et Jacques, ses amis les plus proches. De toute façon, elle ne veut pas d'enfant... alors si elle peut rendre service ! C'est alors qu'elle tombe amoureuse de Fabrizio, l'électricien qui fait des travaux dans sa maison...

Comédie intelligente et fine, Diane a les épaules est bien dans l'air du temps. Oui, le film adopte un point de vue plutôt bienveillant sur la GPA, mais le ton n'est pas militant, et c'est ce qui fait la force du film. L'histoire part d'une situation "idéale" (du moins pour la société occidentale d'aujourd'hui), sans marchandisation du corps puisque, en l'occurrence, la GPA est motivée par l'amitié. Mais le film montre que tout n'est pas si simple... pour la mère porteuse, pour le couple adoptant, pour l'entourage...

Sur le ton de la comédie, le film aborde certes la question de la GPA mais parle aussi plus globalement de parentalité, de la maternité, de l'amitié et de l'engagement dans le couple... Un film qui donne à réfléchir. Avec, au centre du film, une Clotilde Hesme étonnante de fantaisie et de sensibilité.